Drapeau = langue ? Une vision rétrograde


De nombreux sites internet et certains documents s’obstinent à représenter les langues par des drapeaux…
Le français est représenté alors par le drapeau … français (vous avez remarqué ? c’est le même mot !) Pourquoi pas par le drapeau belge ou suisse, ou canadien ?


drapeau international http://www.maison-des-drapeaux.com

Les drapeaux sont pratiques comme icônes pour représenter un pays. Mais comme un pays est souvent associé à une langue dominante, une habitude a été prise, probablement vers le milieu du XX siècle, peut-être même plus tard quand les documents en couleur on commencé à se généraliser, ou alors avec internet, de représenter ces langues dominantes par le drapeau du pays auquel elles sont associées, en première approche…

Toutefois cette association se fait souvent à tort : si chaque pays a tendance à avoir une langue dominante, cela ne signifie pas qu’il n’héberge qu’une seule langue. Par ailleurs la langue dominante en question pourra être aussi la langue, ou une des langues, d’un ou plusieurs autres pays (et cela sera de plus en plus vrai dans le futur).

Dans un document que je reçois aujourd’hui en Nouvelle Zélande, le texte principal est en anglais, mais une partie plurilingue est proposée pour un petit résumé :

On a mis l’anglais d’abord (pourquoi ?), puis le samoan, le coréen, le maori de NZ, le tongien et pour finir le mandarin (pourquoi oublier le maori des îles Cook, dont la majorité des nationaux résident ici ? et les kiribatis, et les japonais, et les russes ? etc. etc. )

L’anglais est représenté par le drapeau….. NZ (c’est comique parce que d’habitude on a droit au drapeau UK, ou US) ensuite pas de surprise le samoan et le coréen sont représentés par les drapeaux de Samoa et de la Corée (pourquoi celle du sud ?).

On tourne la page et le maori de NZ est représenté…. par le drapeau NZ à nouveau, il existe pourtant un drapeau maori (mais il a un parfum contestataire…) mais c’est finalement logique puisque le maori est une langue officielle de la NZ. Il reste que les icônes ne peuvent plus jouer alors leur rôle de différentiation (très hypothétique car on voit mal quelqu’un chercher à différentier l’anglais du maori en se fiant au drapeau…) .

Ensuite, tongien et mandarin sont représentés par les drapeaux de Tonga et de la Chine Populaire (pourquoi pas Taiwan ou Singapour ?)

On est dans de beaux dra… peaux

Conclusion :

Il a des cas où le drapeau pourrait vaguement se justifier, par exemple pour le tongien et le samoan, quoique de nombreuses personnes de ces origines soient des résidents permanents ou même des citoyens de la Nouvelle Zélande et que leur langue doivent aujourd’hui être considérées comme des parties intégrantes de ce pays cosmopolite.

Mais dans la plupart des cas, on voit bien que ce système n’est pas bon, le monde devient multiculturel, laissons les drapeaux aux défilés militaires !

Une solution provisoire, pour conserver l’intérêt visuel des drapeaux, serait de les remplacer par un panaché de plusieurs drapeaux, par exemple pour le français, un panaché des drapeaux belge, canadien, français et suisse. A vos crayons de couleur !

 

Une initative anti-nationaliste :

Pour lutter contre le nationalisme, l’UE veut offrir un pass InterRail gratuit aux jeunes européens

 

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: