Pourquoi les hommes sont-ils obsédés (sexuellement) au point de penser à mâle plusieurs fois par jour (en dessous de la ceinture, vous voyez ce que je veux dire) ?


Cette question envahit l’internet, du moins les 10% de la toile qui ne sont pas occupés par la pornographie.

Pour le biologiste sérieux, la réponse à cette question passe par la compréhension du mécanisme de l’évolution, tel que l’a explicité Ernst Mayr, par ailleurs connu pour son obsession sexuelle (en effet, il se maria et eu même plusieurs enfants).
Il faut tout d’abord se replacer mentalement dans la préhistoire lointaine, quand nos ancêtres n’étaient pas encore obsédés sexuels.
hommes préhistoriques
Dans cette reconstitution (car les appareils photos n’avaient pas de flash à l’époque) on voit bien le caractère débonnaire de nos ancêtres non-obsédés sexuels et de leur vie dans les palais au lithique.
À cette époque les hommes et les femmes vivaient donc au grand air, nus comme des vers et en tout bien tout honneur, malgré un certain rétrécissement en hiver.
On retrouve cette ambiance d’ailleurs dans les campings naturistes, sauf qu’on y dort pas en grotte, enfin en général, il y a des situations grotesques parfois.
En présence de femmes nues du matin au soir, et du soir au matin, l’homme n’était pas encore l’obsédé qu’il est devenu. En fait l’homme était complètement pas obsédé du tout, pratiquement l’égal de ce qu’est le panda aujourd’hui. Vous savez cet animal auquel on est obligé de passer des films pornographiques pour qu’il daigne se reproduire ?
playbear
D’ailleurs l’humanité stagnait lamentablement, la terre n’était peuplée que de quelques bandes dispersées, échevelées, livides, vêtues de peaux de bêtes, enfin mortes naturellement bien sûr, car je vous rassure : aucun animal n’a été maltraité durant cette préhistoire !
Assez décrit la préhistoire maintenant ! Pour comprendre comme le changement est intervenu, il faut se concentrer sur l’objet de la sélection naturelle : le gène.
Le gène de l’obsession sexuelle est apparu par hasard, sans prévenir, c’est un truc de base de la théorie de l’Evolution.
Un gène n’a pas le droit d’apparaître pour une bonne raison, il apparaît obligatoirement au hasard. Le rôle de l’évolutionniste est de comprendre pourquoi et comment il a été sélectionné.
Dans ce cas précis c’est très simple : le gène de l’obsession sexuelle a été sélectionné par le truchement de la sélection sexuelle.
Une tautologie ? non pas du tout, car ce n’est pas une histoire de Toto, c’est de la science sérieuse.
C’est la femme qui sélectionne l’homme. À un moment donné, elle en repère un, et au vu de ses attributs, comme l’impressionnante longueur de ses poils de nez, ou bien le doux balancement de sa paire…
…de mollets, elle sait, au plus profond d’elle même, littéralement, qu’il est le géniteur idéal.
Elle commence alors aussitôt sa parade sexuelle, qui consiste à afficher une parfaite indifférence.
Toutes les caractéristiques de l’homme actuel résultent donc de la sélection sexuelle, en clair de la sélection par la femme. Si l’homme aime, par exemple, regarder un match à la télé en buvant de la bière fraîche, c’est parce la femme a éliminé les individus qui buvaient de la bière éventée, ou ceux qui regardaient par la fenêtre.
C’est ainsi qu’il faut comprendre l’obsession sexuelle, le résultat d’une sélection impitoyable. Les hommes qui ne passaient pas leur soirées de célibataires à graver des vulves sur les murs des grottes avaient en réalité très peu de chance de se reproduire un jour.
vulvaimg415sm
 Remarquez l’extrême crudité de cette vulve vulgaire sur le mur d’une grotte non brésilienne pourtant !
La théorie de l’Evolution explique donc du même coup la nature vicieuse et salace de l’homme contemporain et la décoration discutable des grottes mystérieuses et même souvent moustériennes.
Richard Dawkins
ferrassieIMG_1356
Salut les mecs, au fait vous avez pas décoré votre grotte avec des vulves sur les murs ?” “
Salut Robert ! Hein des vulves, ça va pas , on est pas dans un garage automobile, nous on fait juste des aurochs !”
“Ah bon où ça ?”
“aux roches”,
“Oui, mais où ça ?”
“AUX ROCHES !”,
“oui, mais je voulais savoir, où c’est que vous les faites les auroches ?”
“AUX ROCHES on te dit !” 
“(??? ils sont cons ou ils sont sourds dans cette grotte ?)”
“(Purée ce Robert, il est long à la comprenette, même pour un homme de Cro Magnon)”.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: